3me Week-End La paille

3° Week-End 

   

 122-3eme we- enfin de la paille 

On débâche le pailler,de l’eau s’est infiltrée,de la paille a pourri depuis l’an dernier,alors il faut trier et prévoir une nouvelle bâche pour l’hiver prochain. 

123-mortier léger vermiculite pour eventuel condensation 

  

   Je décide de mettre une petite couche de mortier léger chaux/vermiculite afin de protéger la paille d’une éventuelle condensation sur la barrière étanche de
l’édifice.
 

  124-le chantier est enfin au sec > 

  

     Le chantier migre pour la première fois en intérieur et à l’abri 

  125-découpe de la premiere botte-pas simple class= »DrteTexte »> 

    Mise en place de la première botte. Franchement pas simple. La paille coince dans la lame de la tronçonneuse, ça s’annonce pas facile. 

126-pas mal pour une premiere 

        1°botte à l’édifice.Instant émouvant :1heure tout de même de boulot ! 

  127-du renfort-ca avance 

  

     Des bras courageux sont arrivés,ça donne un bon coup de fouet au chantier et au moral. 

 128-on fixe la paille 

     Du coup ça s’affaire pas mal autour des murs.La technique n’étant pas vraiment au point,l’improvisation est de mise. 

  

130-des ficelle de part en part pour tenir le grillage132-on continue a couper les botte131-a 2 c'est mieux 

    Dans le feu de l’action! 

  

129-zoom sur le grillage bambou 

La  technique à laquelle j’avais pensé consistait à emprisonner les bottes entre 2 treillages de bambous. On verra ultérieurement les
inconvénients de cette méthode.
 

  133-pour un essais c'est pas si mal 

    Après la première journée de travail. 

  134-petit barbuc bien mérité 

   Petite bière bien méritée. 

135-le soleil se réveille sur le chantier-ca caille  

    Le soleil se lève sur le chantier,ça caille et  il y a du pain sur la planche. 

136-y a du boulot 

   Objectif : Tout l’arrière rempli de paille;faut y aller ! 

  137-lit de paille

   On pose un lit de paille avant les bottes. 

  138-ca va pas mal 

   Le mur prend forme. 

  140-une autre vue 

       A la nuit tombée. 

Il fait -2° ,la paille est dans les murs ,nous sommes exténués ,et bien que la photo ne le laisse pas paraitre , le résultat n’est pas à la hauteur des espérances. 

Les bottes ne sont pas assez sérrées. 

les bambous sont trop espacés 

  On a fait des essais de chaux,on a les mains brûlées malgrès les gants et on n’a fait que 5m2 environ d’enduit. 

(pas de photo au vu de la précipitation).On pensait l’étaler à la main mais pas facile de le faire accrocher; je décide donc de stopper le chantier pour l’hiver à cause du gel déjà
« incompatible avec enduit » et pour me laisser un temps de réflexion .
 

Tout le tour est bâché et passera l’hiver ainsi.! 

  

 

Ce contenu a été publié dans Belle saison 2009. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.